L’heure des repas en présence d’enfants est l’un des moments les plus anticipé par les parents et les éducateurs à l’enfance. Il s’agit pourtant d’une étape qu’on reproduit trois fois par jour et qui est à la base de notre bon fonctionnement quotidien.

C’est donc une nécessité de faire de chaque repas un moment agréable et positif afin que les enfants développent une relation harmonieuse avec la nourriture en grandissant.

Voici quelques astuces :

Rendre son assiette attrayante

Au Japon, il est courant de voir des boites repas amusantes pour les enfants. Leur repas prend la forme d’animaux, les aliments changent de couleur ou bien ils accueillent de jolies décorations. La faim passe souvent par le regard d’abord et on semble l’oublier.

Proposer une quantité suffisante

Comme adultes, on a tendance à présenter de trop grosses portions aux enfants, quitte à accepter de réduire nos attentes en cours de repas. On devrait plutôt faire l’inverse en proposant une quantité adaptée selon l’âge de l’enfant et leur suggérer d’en reprendre s’ils ont encore faim. De cette manière, on travaille la notion de satiété chez les enfants et on évite le gaspillage.

Respecter la faim de chacun

Chaque enfant n’a pas le même appétit et il est important de le respecter. Remarquez que certains enfants mangent un très gros déjeuner alors que d’autres « picossent » à peine leur assiette. Ces enfants mangeront habituellement davantage à l’heure du dîner ou au souper.

Permettre de prendre son temps

Trop souvent, on presse les enfants à manger rapidement. Si vos enfants mangent très lentement, respectez son rythme. Si l’horaire de la garderie ou de l’école impose de se nourrir plus rapidement le matin, faites débuter sa routine par le déjeuner de manière à ce qu’ils ne soient pas pressé de tout avaler ou qu’ils n’aient pas le temps de manger à leur fin avant de quitter la maison. Ou encore, optez pour un déjeuner rapide à consommer.

Faites du repas un moment plaisant

Discutez, questionnez et stimulez les enfants lorsqu’ils mangent. Les repas sont de beaux moments pour partager avec eux, mais ils sont souvent ennuyants pour eux. Ils accordent donc peu d’importance aux repas et ont hâte de retourner jouer.

Varier l’alimentation

Les enfants n’aiment pas les légumes ? Avez-vous essayer de leur faire goûter crus, cuits au four et à la vapeur, avec et sans sauce ? La cuisson et l’assaisonnement sont souvent au coeur des disputes quand au goût des aliments. Faites plusieurs essais.

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le partager sur les différentes plateformes de réseaux sociaux.